Archives de
Mois : avril 2017

Le cyclope nudiste de Waregem

Le cyclope nudiste de Waregem

Les usagers réguliers de l’autoroute E17 passant près de la sortie Waregem-Deerlijk connaissent sans doute l’énorme cyclope qui se dresse en face de celle-ci. Totalement nu, juché sur une plate-forme elle-même soutenue par un chariot élévateur, la statue mesure quelque de 7,50 m de haut et pèse tout de même une tonne ! Elle fait un peu penser à ces géants d’étoffe et d’osier qui font partie du folklore de Flandre et de Wallonie.

Hôtels d’un moment

Hôtels d’un moment

Le berger, ex-maison de rendez-vous bruxelloise des années 30, élégamment reconvertie en hôtel de luxe, n’est pas le seul établissement belge à avoir gentiment viré de bord…el !

La sérénade, une histoire belge ?

La sérénade, une histoire belge ?

 C’est en Belgique, et plus précisément à Bruxelles, que serait né l’art de la sérénade amoureuse. L’usage aurait pris naissance parmi les nobles attachés à la cour de l’Infante Isabelle, qui régna sur les Pays-Bas catholiques de 1598 à 1621, conjointement avec son mari et cousin l’archiduc Albert. Ces gentilshommes avaient semble-t-il pour habitude de faire « donner du violon » sous les fenêtres des belles qu’ils courtisaient galamment. De Bruxelles, cette mode aurait ensuite gagné la province ainsi que d’autres pays.