Archives de
Mois : mai 2017

Le tao du sexe

Le tao du sexe

Oubliez le Kama Sutra ! Des siècles avant l’Inde, l’empire du Milieu a codifié un art amoureux raffiné et sensuel, faisant même de la sexualité une source de jeunesse et d’épanouissement. Coquins de Chinois !

Dirty Dancing

Dirty Dancing

DANSE et DRAGUE ! À la fin du XIXe siècle, les Belges découvrent le bal populaire et les rapprochements très charnels qu’il autorise. Ça ne plaît évidemment pas à tout le monde. Qui, de la morale ou du libertinage, a fini par mener la danse ?

Septième ciel sur orbite

Septième ciel sur orbite

S’envoyer en l’air, c’est assez super, dit la chanson. Pas sûr. Peut-on vraiment faire l’amour en apesanteur ? L’expérience a-t-elle déjà été réalisée ? N’est-ce pas sans risques ? Place au sexe spatial et à ses mystères insondables.

Pas de sexe avant le mariage ?

Pas de sexe avant le mariage ?

Nos aïeux n’attendaient pas toujours la nuit de noces pour faire plus ample connaissance avec le sexe opposé. Tant pis pour les convenances, les mises en garde parentales et les sermons de l’abbé. L’appel des sens et des hormones était parfois le plus fort ! Dans certaines contrées, les frotti-frotta prénuptiaux étaient même tolérés, voire quasi institutionnalisés. 

Dieux du sexe !

Dieux du sexe !

Qui a dit que les hommes étaient à l’image des dieux ? Ne serait-ce pas plutôt l’inverse ? Aux êtres humains, les divinités empruntent souvent les mêmes traits de caractère et petits défauts, comme celui d’aller batifoler à gauche ou à droite quand l’occasion se présente.