Archives de
Catégorie : La folle histoire du sexe

La vie sexuelle de Catherine II

La vie sexuelle de Catherine II

Surnommée la « Messaline du Nord » par ses détracteurs, Catherine II de Russie n’est pas qu’une des plus grandes souveraines de l’histoire. C’est aussi une femme à l’esprit libre qui a vécu, régné et aimé comme un homme. On lui prête une vingtaine d’amants officiels. Et un tempérament de braise ! Les vraies histoires d’amour commencent toujours après quarante ans, a dit un jour la Grande Catherine, qui en la matière parle plutôt en connaissance de cause. Il faut dire que…

Lire la suite Lire la suite

L’empire des cendres

L’empire des cendres

Cigarette, sexe et petites pépées ! La clope a longtemps été vue comme une forme d’attribut érotique voire phallique. Elle l’est encore parfois. La faute à qui ? À la pub, aux marchands de tabac et à Hollywood ! Il fut un temps, pas si éloigné, où la pub pour le tabac osait tout. C’est même à ça qu’on la reconnaissait ! Et parmi les ressorts les plus souvent exploités pour promouvoir l’herbe à Nicot figurait bien évidemment le sexe. L’un des…

Lire la suite Lire la suite

Carré blanc sur écran blanc

Carré blanc sur écran blanc

Le cinématographe, quel tempérament ! Un an après sa naissance officielle, en 1895, ce petit déluré se paye en effet déjà ses premières scènes de sexe ! Et s’attire par la même occasion la réprobation des esprits bien-pensants et de la censure. Précoce non ? Entendons-nous bien, les scènes torrides d’alors feraient s’endormir d’ennui un puceau de 30 ans sous perfusion de Viagra. N’empêche, le premier baiser à l’écran, filmé en 1986 pour le bien nommé film The Kiss, déclenche…

Lire la suite Lire la suite

French kiss et big bisou

French kiss et big bisou

Du très chaste bisou au patin le plus torride, le baiser est à lui tout seul un pan entier de l’art érotique. Mais on ne s’est pas toujours embrassé et on ne pratique pas le baiser partout. D’où vient cette très agréable habitude de poser ses lèvres sur celles de l’être aimé ? De la nuit des temps, soutiennent les ethnologues. Selon eux, ce geste affectueux serait un prolongement de l’ancestrale becquée, lorsque les mères mâchaient la nourriture de leur bébé…

Lire la suite Lire la suite

Zéro Zéro Sexe

Zéro Zéro Sexe

Nom d’une James Bond girl ! Q peut aller se rhabiller. De belles espionnes qui soutirent des secrets d’alcôves en couchant avec leur cible, ça ne se voit pas que dans les films. Cette technique a même tendance à se généraliser en ces temps de guerre économique et de conflits géostratégiques. Piratage informatique, micro traceur GPS, logiciels de reconnaissance de frappe clavier… les services de renseignements n’hésitent pas à mettre en œuvre les moyens les plus sophistiqués pour mener à…

Lire la suite Lire la suite

Pas de danse et entrechattes

Pas de danse et entrechattes

  La chorégraphie est par essence un art charnel. Mais du ballet classique en passant par le slow ou la valse, c’est toute la danse qui est une invitation à la sensualité et même au sexe. Baila baila ! « Le tango, je me demande pourquoi ça se danse debout ? », s’interrogeait Sacha Guitry, toujours aussi égrillard et perspicace. C’est que du sexe, il y en a beaucoup dans les danses que l’on pratique aujourd’hui sur les dance floor et…

Lire la suite Lire la suite

Symphonies en rut majeur

Symphonies en rut majeur

  Maîtresses par dizaines, filles de joie, homosexualité latente ou plus ou moins assumée… la vie sexuelle des grands compositeurs est souvent aussi fougueuse et tragique que leurs symphonies. Mais l’amour de la musique n’a jamais empêché l’amour tout court ! Franz Liszt : le séducteur Une rockstar avant la lettre ! Compositeur, pianiste virtuose, beau gosse, Franz Liszt plaît aux femmes et il le leur très rend bien. Lors de ses concerts, certaines de ses groupies demandent la permission de…

Lire la suite Lire la suite

Prise à parties

Prise à parties

Qu’on les appellent VALSEUSES ou orphelines, elles sont souvent les grandes oubliées des ébats amoureux. C’est bien dommage, car les testicules méritent mieux qu’une petite caresse en passant. Mais attention : fragile !  Les bourses n’ont pas la cote. En témoigne toute une série d’expressions qui ne rendent pas particulièrement hommage à cette délicate et importante partie de l’anatomie masculine. Ne dit-on pas en effet : partir en couille, couillon, raconter des couilles… Tout cela ne serait encore rien si en matière de sexualité,…

Lire la suite Lire la suite

Sex and sex and rock and roll

Sex and sex and rock and roll

De la bête de scène à la bête de sexe, il n’y a qu’un pas. L’histoire du rock et de ses stars est ainsi une longue suite de transgressions en tous genres. Le nom même de rock and roll possède un double sens très explicite. Drugs, peut-être, sex, sûrement, rock and roll, toujours ! Rebelles à la scène comme à la ville, torturées et mal dans leur peau aussi, les rockstars cumulent souvent tous les excès et tous les vices…

Lire la suite Lire la suite

Viens chez moi, j’habite dans un château !

Viens chez moi, j’habite dans un château !

Durant le Moyen Âge, certains seigneurs ont une façon bien à eux de se trouver une épouse : ils l’enlèvent, tout simplement ! Parfois, alors même que celle-ci est déjà mariée. La coutume, puisque s’en est une, est ancienne. Vers 862, en visite à la cour royale de Senlis, Baudouin Ier, fondateur de la lignée des Comtes de Flandre, ne trouve par exemple rien de mieux à faire que d’enlever la princesse Judith, propre fille du roi Charles le Chauve…

Lire la suite Lire la suite