Archives de
Catégorie : Pratico-pratique

Coït et gourmandises

Coït et gourmandises

L’amour donne parfois un appétit d’ogre, surtout quand les jeux sexuels servent de prétexte à mêler luxure et gourmandises, plaisirs de la chair et enivrantes mises en bouche. Régalez-vous, pourléchez-vous, on passe à table !    Séduction et nourriture sont irrémédiablement liés. Ce qui dans la nature n’est d’ailleurs pas toujours sans danger. Chez les insectes, on connaît le triste sort du mâle de la mante religieuse qui finit comme casse-croûte après avoir accompli ses devoirs conjugaux. Prévoyants, les mâles…

Lire la suite Lire la suite

L’orgasme au féminin

L’orgasme au féminin

Orgasme et plaisir féminin restent encore un grand mystère de la nature, parfois d’ailleurs aussi pour les femmes elles-mêmes ! A quoi voit-on qu’une femme « jouit » ? Voilà une question que pas mal d’hommes se posent. Chez les messieurs, la réponse est en effet, relativement, simple : la montée du plaisir culmine en général chez eux avec une éjaculation, disons, très caractéristique. Chez les femmes par contre, il n’y a à guère de signes extérieurs d’extase. Tout se passe en interne ou presque….

Lire la suite Lire la suite

Rythm and move

Rythm and move

Sans un minimum d’ondulations, la plus torride des postions du kamasutra s’avère aussi excitante qu’un rapport de la Cour des comptes. Par contre, un partenaire qui sait comment onduler du bassin et contrôler la pénétration et le glissement de son pénis, fera vivre à sa compagne, comme à lui-même, une expérience inoubliable. À priori, le va-et-vient du coït n’a rien de bien sorcier. Un simple déplacement rectiligne et alternatif. Si ce n’est qu’une pénétration effectuée dans les règles de l’art ça…

Lire la suite Lire la suite

Seins dessus dessous

Seins dessus dessous

Petits ou gros, nus sur la plage ou moulés sous un chemisier échancré, les seins n’ont pas leur pareil pour capter le regard des hommes et les rendre fous de désir. Mais la poitrine, c’est aussi une fabuleuse zone érogène avide de caresses. Petite plongée dans le décolleté des femmes. Quand il s’agit de distinguer les femmes des hommes au premier coup d’œil, deux légers détails font en général la différence : les seins ! Inexistants chez les messieurs, sauf…

Lire la suite Lire la suite

Prise à parties

Prise à parties

Qu’on les appellent VALSEUSES ou orphelines, elles sont souvent les grandes oubliées des ébats amoureux. C’est bien dommage, car les testicules méritent mieux qu’une petite caresse en passant. Mais attention : fragile !  Les bourses n’ont pas la cote. En témoigne toute une série d’expressions qui ne rendent pas particulièrement hommage à cette délicate et importante partie de l’anatomie masculine. Ne dit-on pas en effet : partir en couille, couillon, raconter des couilles… Tout cela ne serait encore rien si en matière de sexualité,…

Lire la suite Lire la suite

La taille, ça compte ?

La taille, ça compte ?

Mieux vaut une petite vigoureuse qu’une grosse fainéante, dit-on. Mais la taille de l’engin importe-t-elle si peu ? Ce n’est pas sûr. Certaines études récentes viennent en tout cas mettre à mal ce qu’on croyait pourtant bien assuré. La virilité est souvent une question de centimètres. Plus son sexe en impose, plus le mâle prend confiance en lui et en son potentiel de séduction, et inversement. C’est en tout cas vrai pour un grand nombre d’hommes. Orgueil ou préjugé ? Les…

Lire la suite Lire la suite

Galipettes 3.0

Galipettes 3.0

Sexualité et technologies digitales ne font pas toujours bon ménage ! La preuve, en 2014, une enquête menée par la célèbre marque de préservatifs Durex révélait que près de 30% des deux mille Britanniques interrogés avaient déjà vu leur partenaire interrompre leurs ébats amoureux pour cause de notification ou d’appel intempestif ! Plus de 5 % des répondants admettaient même continuer à se servir de Facebook durant une rencontre torride. Ou supposée telle. Les nouvelles technologies ne font heureusement pas que saper…

Lire la suite Lire la suite

Debout !

Debout !

Pourquoi faire couché ce qu’on peut pratiquer debout ? Bonne question. Après tout, si on a deux pieds, c’est aussi pour prendre le sien au garde-à-vous. À condition toutefois de pouvoir rester vertical assez longtemps.