Vulve-art

Vulve-art

Vulve-art
Gabrielle Lissot

Taboue la vulve ? La récente polémique provoquée par la pub Nana le laisse malheureusement croire. Et pourtant, des artistes de tous horizons s’emparent désormais de l’intimité féminine pour en faire l’étendard de la libération des corps et des contraintes qui pèsent sur les femmes, souvent non sans humour.

Abricots en peluche

Vulve-art

Il y en a qui ont du culot dans la culotte ! C’est le cas de Jessica Preis, une jeune artiste plasticienne alsacienne qui a choisi l’art textile pour questionner le corps, la sexualité, l’identité, les notions de beau et de laid, la place des femmes dans la société. Un de ses modes d’expression favoris est évidemment la foufoune qu’elle travaille à grands renforts de tissus colorés, de perles et de strass, de fils et d’autres accessoires parfois étonnants, comme ces cloches en laiton qui composent une création baptisée Trinité, qui évoque trois organes caractéristiques du plaisir féminin : une vulve, un sein, un doigt ! Ses inspirations puisent tantôt dans le style fétichiste, tantôt dans le trash ludique, tantôt encore dans le fantasme provocant et tabou du poulpe (vagin tentacule). L’humour est aussi régulièrement présent, comme cette vulve double-face et piercée pour rétroviseur de voiture !

https://aedaen-space.com/fr/artistes/jessicapreis/

Toutes les nymphes de la nature

vulve-art
Jacqueline Secor

Ruisselante, clapotante ou lubrifiante, l’eau entretient avec l’intimité féminine un rapport étroit. Les deux ne sont-elles pas source de vie ? C’est d’une certaine façon d’eau, de vulve et de vie qu’il est question dans l’œuvre de Jacqueline Secor, artiste américaine inspirée par l’art primitif et le monde végétal. On lui doit notamment une série de très belles aquarelles baptisées Diversity of Nature. Cette pluralité fait évidemment référence aux multiples aspects que peut prendre le sexe féminin. Une forme propre à chaque femme, unique et absolue à la fois. Frappée par un trouble de dysmorphie corporelle incontrôlable qui lui faisait détester chaque détail de son corps, elle a trouvé dans l’art une forme de thérapie. Ancienne membre de l’Église mormone, elle s’est aussi rebellée contre la règle qui veut que les femmes aient à se conformer à une définition étroite de la perfection, notamment physique. Des femmes du monde entier ont servi de modèle pour cette série. Jacqueline Seco s’en est inspiré pour représenter ensuite leur sexe orné de fleurs, d’éléments végétaux, de feuilles, d’ailes de papillons… Choisir de représenter les vulves comme des parties de la nature ne consiste pas à essayer de les rendre plus jolies, dit-elle, mais à les montrer telles qu’elles sont : des éléments intégraux du monde naturel dont nous faisons partie. La beauté, la force, la survie même de la nature dépend de la diversité. Il en va de même pour les humains.

https://jacquelinesecorart.com

Ouvrage mural et vaginal

Vulve-art
Utopian Fallopian

Comment détourner le classique tambour à broder, qui fait par ailleurs son grand retour, en emblème ludique et féministe ? En le décorant avec des sexes de femmes pardi ! C’est la voie choisie par une jeune créatrice britannique dont le pseudonyme, Utopian Fallopian, est à lui seul tout un manifeste. Il y a un an, cette passionnée de tissus et de broderies crée sa première vulve brodée. Elle en reçoit tellement de compliments qu’elle finit par en concevoir de nombreuses autres, que l’on peut aujourd’hui se procurer sur Etsy. Vous pouvez aussi les admirer sur Instagram. Drôles, colorées, et belles à la fois, ses créations sont principalement conçues à partir de chutes de tissu et d’autres pièces achetées dans des magasins de seconde main. Elle se laisse ensuite inspirer par ces fournitures pour concevoir ses différentes pièces.

www.etsy.com/shop/UtopianFallopian

Interprétations vulvaires

Vulve-art
Gabrielle Lissot

Réalisatrice mais aussi créatrice et graphiste 3D talentueuse, la Française Gabrielle Lissot a imaginé une incroyable série d’interprétations vulvaires virtuelles à la manière de créateurs et artistes célèbres, par ailleurs quasi tous masculins, si l’on excepte Yayoi Kusama. Le résultat est bluffant, non seulement de réalisme mais aussi de créativité. Et l’on en vient à espérer que ces oeuvres soient un jour créées pour de vrai. Parmi les vulves ainsi interprétées, on en retrouve une à la manière de Jeff Koons et de ses Balloon Dogs, une autre inspirée des montres molles de Dalí, une fente élancée à la Constantin Brâncuși, en métal doré comme il se doit, ou une incroyable vulve fleur multicolore puisant sa forme dans les tableaux de Takashi Murakami !

https://gabriellelissot.com/PRINT-MOVA

Les Trois Soeurs

Vulve-art
Gilles T. Lacombe

Gilles T. Lacombe est le seul représentant masculin de notre petite sélection d’art vulvaire, mais pas nécessairement le moindre, au vu de la taille des sexes féminins que ce sculpteur plasticien français a réalisé. Sa création, baptisée Les Trois Soeurs, est déclinée sous la forme d’un trio indissociable de sculptures, l’une en pierre de Carrare, l’autre en bronze et la dernière en fer. Elle ne représente qu’un détail, mais quel détail, de l’intimité féminine, à savoir une partie de l’entrejambe d’une femme, largement écarté. Réalisées en pied, les sœurs mesureraient un peu plus de douze mètres de haut, soit le tiers de la statue de La Liberté ! Ce qui fait sans doute de l’œuvre de Lacombe, la plus grande chatte jamais réalisée dans le domaine des arts plastiques. On notera par ailleurs que cette sculpture est présentée par son auteur comme une réinterprétation des célèbres vulves gravées de l’art préhistorique. Elle a été présentée lors de l’exposition internationale d’art contemporain Nordart en 2013.

www.gillestlacombe.fr

Foufoune de Noël

Suzan McAlleenan

Oubliez les boules sur le sapin, trop phallique, trop masculin. Pour le roi des forêts, la créatrice canadienne Suzan McAlleenan vous propose quelque chose de nettement plus original : un Vaginament ! Lisez, un ornement vaginal. Ces étonnantes décorations cousues et brodées main sont réalisées à partir de feutrine de diverses couleurs pour figurer la vulve, les lèvres, l’entrée du vagin. Touche d’humour, un petit grelot argenté reproduit la présence du clito ! Certains modèles sont aussi disponibles en porte-clés.

https://www.etsy.com/fr/shop/feltmelons

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.